La rose de Damas, la reine des parfums !

Notre restaurant s'appelle la Rose de Damas. Mais connaisssez-vous son histoire? La rose de Damas est cultivée depuis l’Antiquité. Utilisée dans de nombreux cosmétiques, cette fleur originaire de Syrie, tout comme ceux qui la produisent, sont victimes des conflits. Découvrez cette fleur délicate, son histoire et son utilisation.

La rose de Damas est connue depuis l’Antiquité pour son parfum envoûtant. C’est la variété de roses qui est la plus utilisée en parfumerie et en cosmétique : elle est transformée en essence, en huile essentielle et en eau florale. C’est le médecin persan Avicenne qui distille la première huile essentielle pure à base de rose.


Il faut quatre tonnes de pétales de roses pour obtenir un kilo d’huile essentielle ce qui en fait une huile précieuse.


La rose de Damas est utilisée en parfumerie sous le nom de Rosa Damascena. On retrouve son odeur douce et puissante dans des parfums prestigieux, comme J’adore de Dior ou Trésor de Lancôme.


La rose de Damas est cultivée principalement en Syrie, mais également en Turquie et en Bulgarie, dans la célèbre « vallée des roses ».


L’eau florale de rose de Damas est également utilisée depuis des centaines d’années par les peuples méditerranéens comme eau de toilette, pour les soins de la peau, mais également en pâtisserie ou pour préparer des boissons.



Damas, berceau de la culture Syrienne

Et connaissez-vous l'histoire de Damas? Cette cité si riche en histoire, qui a traversé les millénaires et qui constitue le berceau de la culture Syrienne

L'histoire ancienne de Damas nous est attestée par les fouilles entreprises à Tell Ramad, à la périphérie de la ville, qui ont démontré que la vieille ville était habitée dès 8 000 à 10 000 av. JC., ce qui permet de la considérer parmi les villes les plus continuellement habitées dans le monde. Toutefois, Damas ne semble pas avoir eu de l'importance jusqu'à l’avènement des Araméens ( 1100 à 732 av. J.-C ) , nomades sémitiques arrivés de Mésopotamie qui firent de Damas leur capitale.


Damas faisait partie de la province d'Amourrou dans l'empire des Hyksos, entre 1720 et 1570 av. J.-C. La mention la plus ancienne dans les archives égyptiennes remonte à 1350 av. J.-C. sur les tablettes d'Amarna, où la ville (appelée Dimašqa) était dirigée par le roi Biryawaza. La région de Damas, comme le reste de la Syrie, était l'enjeu des affrontements entre les Hittites au nord et les Égyptiens au sud, qui se terminent par un traité de paix dans lequel Hattusili concède à Ramses II le contrôle de la région de Damas en 1259 av. J.-C. L'arrivée des Peuples de la Mer, autour de 1200 av. J.-C. marquait la fin de l'âge du bronze dans cette région et apporta de nouveaux développements dans les techniques de la guerre. Ces événements ont contribué à faire émerger Damas comme un nouveau centre d'intérêt dans une période de transition entre l'âge du bronze et l'âge du fer.


Damas est mentionnée dans la Bible, dans le livre de la Genèse (14;15), relatant l'histoire de la guerre des Rois à l'époque du patriarche Abraham, il y est écrit

« La ville de Damas est d'une grande beauté et toute description, si longue soit-elle, est toujours trop courte pour ses belles qualités »

.